Le débat des Sisyphes

(Format vidéo à qualité médiocre à la fin de l’article)

600x350-ct.jpg

Pour les moins chanceux, vous comprenez l’allusion.

Pour les autres, ceux qui découvriraient Albert Camus, sachez tout d’abord que je vous jalouse. Découvrir un texte pour la première fois est un des plus beaux plaisirs que la vie puisse vous offrir. Gratos.

Le mythe de Sisyphe fait partie de la trilogie de l’absurde de Camus. D’où le double signifiant ici. N’étant pas en capacité de vous faire un cours de philosophie, voici brièvement ce dont il s’agit :

Sisyphe est un paria, pas super sympa avec ses pairs, il empêchait notamment les morts d’aller se reposer peinard en enfer. Un beau jour, comme quoi la beauté est subjective, il se retrouve condamné pour ses méfaits à des travaux d’intérêts généraux à perpétuité. Sa peine consiste à faire rouler un rocher jusqu’au sommet d’une montagne, sommet que ledit rocher n’atteindra jamais car ne daignant s’arrêter de rouler. Ce résumé étant une insulte au génie de Camus, je vous conseille vivement de ne pas vous priver de lire son œuvre dans sa globalité.

Pour être primaire, ce débat fut primaire. Au moins vous étiez prévenus.

Des primaires déprimants.

C’est marrant, tous les sept vous me faisiez penser à une bande de joyeux drilles bourgeois face à la plus belle fille de l’école. Une fille que vous avez snobée pendant des années, pas au niveau, pas si jolie, sans grand intérêt. Puis petit à petit, elle s’est faite une réputation. Elle a attiré votre regard en attisant celui des autres.

Dès lors votre seule préoccupation est devenue de la séduire afin de pouvoir vous pavaner à ses côtés au bal de fin d’année.

Vous êtes drôles à autant vous tirer la bourre que dans les pattes. C’est à qui fera le plus d’esprit, aura le meilleur mot.

NKM au milieu de vous a l’air embarrassée, sûrement ayant à coeur de cajoler cette jeune fille tant éprouvée par les affres de la testostérone survoltée. Elle serait l’atout féminin de la bande qui recolle les morceaux après que vous les ayez piétinés.

Alors vous y allez de tous vos arguments : c’est à qui proposera la plus belle vie, le plus bel avenir.

Messieurs, on vous voit venir avec vos baisses d’impôts. Vos arguments sont aussi crédibles que la couleur de cheveux de Jean-Frédéric Poisson (ou sa candidature, au choix).

Quand on vous regarde comme ça alignés, et qu’on pense qu’on est censés croire que vous êtes l’avenir de la France, ou qu’en tous cas vous le représentez.

On se dit : « merde ».

Et j’apprécie tout particulièrement cet argument, j’ai d’ailleurs un ami qui a une sœur qui elle-même s’en sert très souvent.

Non mais si c’est vous notre avenir, moi je veux bien vivre dans le passé.

Comment voulez-vous qu’on se sente représentés ? Sérieusement, vous avez vu à quoi vous ressemblez ? La France de demain ? Vous n’êtes même pas la France d’aujourd’hui !

Ça pour parler du minimum vieillesse, y’a du monde. MAIS FORCEMENT C’EST VOTRE PRIORITE !

Nous on s’est fait à l’idée de pas avoir de retraite, parce que plus vous la repoussez plus on sait qu’on y arrivera pas. Puis parce qu’on a changé de mentalité. On sait plus vraiment ce que c’est de cotiser. Je vous jure, entre vous et nous, y’a un monde. Un monde dans lequel vous n’avez jamais mis les pieds.

Et vous prétendez pouvoir le gouverner ?

Pas un bronzé, pas un bridé, pas un gay, UNE femme et encore, vous l’avez mise sous GHB.

Pas un seul représentant de vos bien aimées « minorités ».

On vous a vu, on vous connaît.

Sauf toi Poisson, mais de toutes façons d’après les statistiques, d’ici trois mois tu nous auras oubliés.

Même les journalistes qui vous interviewent n’ont pas changé.

Jean-Pierre Elkabbach.

JEAN PIERRE ELKABBACH putain.

Le mec qui est né en même temps que toutes les chaines de télé !

Quand on voit le niveau des questions, qui donnent le ton quant à la qualité de vos réponses, on a vraiment l’impression de vous observer pendant un de vos dîners.

Vous voulez baisser le nombre de fonctionnaires, Nathalie estime qu’après tout y’a des milieux où on a pas besoin de régime spécial.

Moi je pense qu’on est d’accords. On commence par vous, du coup ?

Vous savez, certains seraient prêts à tuer pairs et maires pour bénéficier de la gratuité d’une visite médicale. Un vrai pays de sagouins.

En parlant de maires, Lemaire qui parle du risque de « gagner le RSA jusqu’à la retraite ». On lui explique?

Fillon qui affirme ne pas vouloir diminuer les services de la fonction publique en supprimant des postes car il prévoit d’augmenter le temps de travail des titulaires. Si t’augmentes le temps de travail des individus déjà en poste pour pallier à un besoin de main d’œuvre supplémentaire, ça te fait embaucher…

Attends…

1+1 – 2 au carré fois 3 racine de ….

PERSONNE.

Aucun remplacement sur les 500 000 départs à la retraite. Donc les gars qui envisageaient de passer le concours, circulez, y’a rien à voir. On filera une classe supplémentaire à chaque prof, ça va, 4h de boulot en plus ça va pas les tuer.

Sarkozy qui estime anormal les aides octroyées aux étrangers alors qu’on peine à subventionner nos propres compatriotes français. Quand je dis propre, moi je m’engage pas, c’est Juppé qui confond seuil de propreté avec seuil de pauvreté.

Alors Nico, quand tu dis « étranger » faut expliquer. Parce que sinon c’est pas vrai. Il suffit pas d’être étranger avec un pied sur le sol français pour bénéficier d’une affluence de deniers. Balivernes et billevesées.

Il faut avoir des PAPIERS qui sont délivrés sous des conditions que tu as toi-même fixées il y a quelques-années. Y compris travailler. Et quand il s’agit de les payer t’es quand même bien content d’avoir réussi à les régulariser. Les personnes en situation illégale ne te coûtent rien, pas un regard ni même une pensée. Ce qui coûte cher c’est de les rapatrier tu dis ? T’oublies de préciser combien ça t’a rapporté.

A ce sujet, Jean-Pierre Elkabbach manifeste sa crainte face à la mondialisation et des envies de Bruno le dingo à vouloir créer des « jobs à 5 euros ». « _On a peur que vous créiez des mini-Jobs sous payés ». (il dit « djobz », comme ma mère dit « djeunz ». Dans le coup Elkabbach)

T’inquiètes Steve, repose en paix. Pour ça on t’a envoyé tous nos Français !

Enfin Jean-Frédéric, l’agité du bocal. Le garnement réformé tient à rassurer les familles. C’est important ça la famille. Si votre enfant a du mal à rentrer dans les rangs, une petite maison de correction ou un internement et vous verrez, ce sera vite réglé !

Je vous fais gré de l’ode de Sarko pour le nucléaire, ou encore de celle de Copé aux pays en guerre.

Non mais sérieusement.

Entre nous.

Vous allez vraiment payer 2 euros pour voir ces fifres se faire des pieds-de-nez ?

Je sais pas vous mais moi je trouve que ça fait cher l’élection de délégués.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s